Croyez-le ou pas, je ne vise personne en particulier, c'est une situation à laquelle les gens de profession artistique sont fréquemment confrontés, ça vaut le coup d'en parler.

C'est quoi une critique constructive dans le fond ?
C'est une appréciation supposée aider l'artiste à progresser, une vision qui se voudrait la plus objective possible.
Idéalement on pourrait dire que ça consiste à souligner dans le positif et dans le négatif les points marquants de l’œuvre de quelqu'un afin de l'aider à se corriger/perfectionner.
Le tout avec bienveillance donc.

Mais bon on rêve, là... Ce sera plus souvent un petit égo étriqué et creux qui veut se donner de l'envergure en rabaissant la personne assez naïve pour lui prêter une oreille.
Dans la vraie vie c'est plutôt courant mais contrairement aux situations forumeuses, il faut une pointe de courage pour croiser le regard de la victime personne à qui on balance du purin on s'adresse.

  • Mythologie commune :

- un avis négatif et souvent exprimé avec le tact d'un gorille enragé est forcément plus constructif que le très décrié compliment basique "j'aime bien ce que tu fais".
Ahlàlà, clair que du "ça m'a vraiment pas plu ton truc/je suis vachement déçu/moi j'aurais pas fait ça" c'est wonder utile pour aider l'artiste à avancer dans sa quête de la représentation...

- concernant les forums la personne qui s'apprête à vous descendre "constructivement" va notamment faire précéder son opinion précieuse par "au risque de me faire lyncher", afin que quelque soit le tas de m**** gratuite qu'elle compte vous balancer sur l'oignon, ce soit elle la victime et vous le monstre intolérant. Rappelez-vous en, si vous n'acceptez pas une critique lapidaire constructive vous courez le risque de passer pour la mauvaise artiste qui veut uniquement se faire caresser dans le sens du poil, votre agresseur qui a publiquement voulu se faire mousser à vos dépends n'en sortira que glorifié et défenseur de la libre expression.

- mettre "je trouve que" avant chaque paragraphe cinglant rend l'avis en question plus nuancé.
Eh si, il y en qui vont se baser sur ces 3 mots pour se construire une défense béton de caliméro si l'artiste réagit le prend mal.
Alors que c'était trop pour son bien car sur forum tout le monde veut du bien à tout le monde, c'est connu.

- ah d'ailleurs soulignons-le carrément : le droit de réponse à une critique constructive est assez limité.
Soit on accepte et promet de faire amende honorable pour le prochain boulot, soit on n'est qu'une tête de lard prétentieuse qui n'est pas à l'écoute des autres.
Et quand on est bisounours artiste, on doit écouter tout le monde, car (les personnes qui cherchent un prénom pour leur enfant ne me contrediront pas) écouter les avis de tout le monde ça aide 'âchement à avancer. 8-/

- une personne qui poste des photos de son travail sur le net désire une critique constructive.
8-O Aaaah bon ?
Si si, il y a un tas de martyres de la critique constructive qui se plaignent de ne pouvoir commenter librement, ayant l'obligation d'être polis, corrects, voire encourageants (pouerk, quelle horreur donc)...
Eh non, on ne cherche pas tou(te)s la critique, parfois on a juste envie de partager quelques tofs histoire de se "recompenser".
Parfois oui on a envie d'un compliment encourageant sans pour autant être une raclure à l'ego sur-dimensionné.
J'ai bien dit "envie", non "besoin".

Un sujet où s'accumulent les commentaires positifs va forcément attirer quelques rapaces qui vont nous donner une bonne leçon, fiers de leurs certitudes qu'on n'avancera pas à coups de bisous. Ben si on n'a pas forcément réclamé de critique, c'est peut-être qu'on n'en veut pas ? On a le droit ?
On n'a pas toujours envie de chercher le graal , parfois on a juste envie de faire une petite pause partage dans une communauté qu'on connait et apprécie.

Alors pour ma part, comme je suis sur mon blog et que je dis ce que je veux

  • petite liste de mes vérités personnelles :

- je ne vis pas pour les compliments et je travaille pour moi avant tout. Simplement quand les photos sont postées, c'est que le travail est fait. Dans une certaine mesure, qu'on vienne me dire que c'est pas au goût d'unetelle : osef.
C'est son droit, mais c'est le mien également de ne pas en faire une crise d'angoisse.

- je peux très bien apprécier un commentaire négatif sur mon travail, par contre je peux tout aussi mal le prendre si c'est pas le bon jour ou le bon contexte (genre si j'ai rien demandé de tel).
Que les prétendus critiques constructifs qui balancent à tout-va sans plus de nuance s'offusquent qu'on le prenne mal alors qu'ils ne se soucient ni de la somme de boulot effectué ni de la sensibilité de la personne qui livre publiquement un travail fait à sa modeste mesure, c'est du foutage de gueule.

- j'ai reçu quelques commentaires constructifs négatifs (et pour la première fois sur ce billet le terme n'est pas péjoratif) de qualité, je m'en souviens et je sais que ça n'a posé aucun problème d’interprétation, preuve que ça peut exister.
Pas besoin d'enrober, pas besoin de 50 mots de politesse, juste une opinion bien écrite, exprimée avec tact (ça ne tue pas), structurée, bref quelqu'un qui prend la peine de donner un éclairage différent sur ce qui est présenté.

- l'inspiration ne vient ni des compliments, ni des attaques personnelles, l'inspiration vient de nos vécus.
Faire avancer quelqu'un à coups de critiques constructives c'est probablement valable pour les girouettes mais logiquement on est supposé(e)s avoir notre propre substance.

- demander une critique c'est chouette, parfois ça me fait peur mais je sens que j'en ai besoin.
Seulement je le fais quand je le décide et avec les personnes que je choisis, donc pas forcément sur un sujet de forum.
Là, je suis reconnaissante envers la personne qui me livre en toute honnêteté son opinion, qu'elle soit positive ou pas, et là effectivement ça me sert. Car oui, pour moi la notion d'utilité de la critique constructive sur forum par des inconnu(e)s est à mettre entre guillemets (quoique certaines personnes semblent penser que c'est indispensâââble).

De là donc l'idée audacieuse que quelque chose qui est exprimé avec respect et non balancé à la tronche sera mieux reçu, peut-être même apprécié.
Une intervention adéquate s'adressant à quelqu'un de réceptif, en somme. Choquant ?

Cela dit, chapeau aux personnes qui se donnent la peine de faire de vraies critiques constructives et qui se prennent des claques, on peut aussi faire un billet dans l'autre sens, ça va de soi.
Étant une grosse chenille au niveau des compliments même quand j'adore le travail de quelqu'un, je suis admirative des gens qui savent faire des comm' analytiques, positifs et super constructifs !
Que les vrais critiques ne se sentent pas visés par cet article (lol, quelle provoc).

Après ce message d'amour inconditionnel à mes amis les vampires de la popularité et autres attention whores, je file à mes moules !
Bizzzzouuuuuuuus !